Catégorie

Archive pour la catégorie « SAISON 11 (2017/2018) »

1108 NOTHING LASTS FOREVER (Rien n’est éternel)

Réalisé par James Wong. Ecrit par Karen Nielsen.

Enquêtant sur un trafic d’organes, Mulder et Scully découvrent un mystérieux culte entourant des rituels macabres.

Un épisode très gore qui rappelle les expérimentations morbides autour de greffes humaines du film I want to believe. La quête de jeunesse éternelle de la starlette déchue des années 60 renvoie aussi à l’âge de nos héros un peu vieillissants, avec notamment la presbytie de Mulder qui semble découvrir la nouvelle coupe très « scullyienne » de sa partenaire… Un loner violent mais un peu fade, qui ne restera pas dans les épisodes « éternels » de la saison. Lors de la diffusion française de la saison, la chaîne M6 a, pour la première fois dans l’histoire de la série, décidé de diffuser les épisodes dans un ordre complètement différent de la chronologie de production initiale, sans doute un peu échaudée par les audiences US catastrophiques. Ainsi, cet épisode sera le dernier diffusé, en plein durant les soirées thématiques (la nuit de l’horreur) qui proposaient en deuxième partie de soirée une rediffusion des épisodes cultes de la série.

11091



1110 MY STRUGGLE IV (La vérité est ailleurs 4/4)

Ecrit et réalisé par Chris Carter.

Mulder et Scully recherchent William pendant que l’homme à la cigarette avance son plan ultime.

Ultime volet de la quadrilogie My struggle, axe mythologique peu inspiré du retour des X-Files en 2016 et qu’on suspecte être les restes d’un scénario étiré en longueur du projet échoué de troisième film de Carter. A l’origine de la réouverture des X-files, Ted O’Malley (My struggle II) est de retour. Après Mulder, Scully et l’homme à la cigarette, c’est la voix de William qui introduit l’épisode. Le tagline Salvator Mundi fait écho à un tableau de Léonard De Vinci. Maddy, 19 ans, fille de Duchonvy et Téa Léoni, fait une apparition. Retour de l’acteur Miles Robbins (Ghouli), convainquant dans le rôle de William qui montre ici toute l’étendue de ses pouvoirs. On déplore beaucoup de morts dans cet épisode : les nouveaux conspirationnistes Erika Price et Y, l’homme à la cigarette (encore !), Monica Reyes et peut-être même Skinner. L’intrigue met fin à la conspiration gouvernementale pro-alien, ferme les affaires non-classées et propose une fin douce amer pour nos héros avec la résurrection de l’immortel William et l’annonce de la grossesse de Scully, malgré les 54 ans du personnage. Un dénouement plein de défauts mais qui a au moins le mérite de boucler honorablement l’arc mythologique de la série, après le départ annoncé de Gillian Anderson. 

11104

11102

11103

1105



12