Catégorie

Archive pour la catégorie « SAISON 09 (2001/2002) »

909 UNDERNEATH (Dans les abîmes)

Ecrit et réalisé par John Shiban

Après treize années passées derrière les barreaux, un tueur en série est innocenté par des tests génétiques.        

La diffusion de l’épisode a été repoussée deux fois pour des problèmes techniques. Il a reçu la plus faible audience de la saison, avec 7,3 millions de fidèles aux USA. A partir de la troisième saison, l’audience de la série n’était jamais tombée en dessous des dix millions de fidèles : cette ultime saison comptera seulement trois épisodes au dessus de cette barre !

909 UNDERNEATH (Dans les abîmes) dans SAISON 09 (2001/2002) 9092

9093 dans SAISON 09 (2001/2002)



910 PROVENANCE (La prophétie 1/2)

Réalisé par  Kim Manners. Ecrit par Chris Carter & Frank Spotnitz.

Alors qu’un nouvel astronef refait surface, Scully découvre que son enfant est encore plus spécial qu’elle ne l’imaginait.  

Première apparition de l’acteur Alan Dale dans le rôle d’un Elder très discret et quasiment muet (comme le fut Don Davis jusqu’à la sixième saison). La plupart des ovnis sont identifiés comme étant des canulars ou des phénomènes astronomiques, des avions, des satellites, des ballons ou d’autres phénomènes naturels. Selon des études effectuées par l’armée de l’air américaine, moins de 2% des ovnis restent non identifiables. La mythologie repart de plus belle dans cet épisode sombre et mystérieux, qui relance le mystère autour du fils de Scully. Dernière apparition de sa mère Margaret interprétée par Sheila Larken, qui a participé régulièrement aux épisodes de la série depuis la première saison : Beyond the sea, Ascension, One breath, The blessing way, Paper clip, Witwired, Memento mori, Gethsemane, Redux II, Christmas carol, Emily, Within, Deadalive, Essence, Nothing important happenend today, Provenance. Détail amusant : le soir de la diffusion sur M6, l’héroïne de la série Alias sera elle aussi victime d’une prophétie. La psychokinèse, psychokinésie (PK) ou télékinésie (TK) est l’action directe de la pensée sur la matière sans l’intervention des cinq sens connus à ce jour. Ce phénomène paranormal est très controversé par la communauté scientifique. La psychokinèse est étudiée par la psilogie, une branche de la parapsychologie. La classification fournie par l’Institut métapsychique international distingue la biopsychokinèse, influence de l’esprit humain sur le vivant (bactéries, cellules animales ou végétales), la micropsychokinèse, influence de l’esprit sur le hasard (faire en sorte qu’un dé fasse quatre par exemple) et la macropsychokinèse, influence de l’esprit sur la matière physique. Cette dernière catégorie demeure la plus connue car largement exploitée par des personnages de fiction souvent contraints de faire des gestes pour utiliser leurs facultés télékinésiques : or la seule représentation physique de la pensée est nécessaire, à l’image du petit William dans l’épisode. Les sujets PK ont généralement des personnalités très particulières et ont quasiment tous été pris à tricher au moins une fois. Pour certains, c’est la preuve qu’ils sont tous des imposteurs qui n’ont pas réellement de capacités PK. Pour d’autres, ils en viennent à tricher car n’arrivant pas à produire l’effet attendu à chaque fois, ils le créent artificiellement pour éviter d’être ridiculisés. Par extension, la télékinésie offrirait aussi le pouvoir de lévitation, de création de champ de force (Geene Gray dans X-Men).

910 PROVENANCE (La prophétie 1/2)   dans SAISON 09 (2001/2002) 9102

 



911 PROVIDENCE (La prophétie 2/2)

Réalisé par Chris Carter. Ecrit par Chris Carter & Franck Spotnitz.

Scully essaie désespérément de retrouver son fils enlevé par une secte ufologique.

Cet épisode est une suite plus ou moins directe de Biogenesis avec l’apogée de la mythologie : alors qu’il y a deux ans Scully découvrait le vaisseau de la genèse, ce nouvel astronef est celui de la destruction. Si l’idée de revenir sur l’origine extraterrestre de l’Homme était excellente pour ne pas dire indispensable, on se rend compte à son évocation à quel point la mythologie est devenue la grosse faiblesse de la série. Avec quelques scènes aberrantes comme la mort annoncée de Mulder, certes surprenante car on ne pensait pas que Carter oserait nous refaire le coup une quatrième fois ! Et surtout le coma de Doggett, co-personnage principal de la série mis sur la touche par des scénaristes qui peinent à assumer leurs orientations mythologiques : et sans avoir pris soin d’y inclure les nouveaux personnages, on comprend que la série ne pourra perdurer longtemps.  Restent quelques scènes d’anthologie comme lorsque l’artéfact vole au dessus de William ou encore la scène avec Scully et Reyes s’agenouillant devant les frottis du vaisseau. Sans doute les épisodes mythologiques les moins inspirés, sans jeux de pistes ni coups de bluff… Décevant. Le passage que récite Josepho à Scully est un extrait d’Ezchiel dans la Bible et non de l’Ephésien comme elle le dit. 

911 PROVIDENCE (La prophétie 2/2)  dans SAISON 09 (2001/2002) 91121

9111 dans SAISON 09 (2001/2002)



912 SCARY MONSTERS (Une vue de l’esprit)

Réalisé par Dwight Little. Ecrit par Tom Schnauz

L’agent Leyla Harrison replonge avec enthousiasme dans l’univers des X-Files pour une ultime enquête. 

Retour du personnage excentrique de Jolie Jenkins, apparu dans l’épisode Alone. Les scénaristes prévoyaient de faire revenir régulièrement la jeune femme avant que la date de fin de la série ne fut arrêtée quelques jours après le début du tournage. Harrison fait souvent référence à Mulder en citant notamment les affaires antérieures de D.P.O. ou Field trip. Plusieurs scènes rappellent l’ambiance étouffante du film Shining. Le titre est aussi l’un des meilleurs albums de David Bowie (1980). 

912 SCARY MONSTERS (Une vue de l’esprit)  dans SAISON 09 (2001/2002) cap2861

 

 



913 AUDREY PAULEY (Audrey Pauley)

Réalisé par Kim Manners. Ecrit par Steve Maeda.   

Après un accident de voiture, Reyes entre dans le coma. Alors que tous la croît morte, elle se retrouve dans un état de conscience lui permettant d’accéder à une autre réalité : celle des morts. 

La comédienne Tracey Ellis (Audrey Pauley) jouait Lucy dans Oubliette. Cet excellent loner est la cinquantième réalisation du producteur Kim Manners et une grande fête fut organisée pour l’occasion. Le réalisateur a travaillé aussi sur d’autres séries à succès parmi lesquelles Rick Hunter, 21 jump street et Supernatural. Il décède en 2009 d’un cancer du poumon à l’âge de 59 ans. On en apprend davantage sur le personnage de Monica Reyes : née à Austin, elle a été adoptée par un couple de Mexicains et a grandit à Mexico. Née le 13 mars 1971 à Albuquerque (Nouveau Mexique), son interprète Anne Elizabeth (Annabeth) Gish passe son enfance à Cedar Falls (Iowa), entourée de ses parents professeurs d’anglais. Elle n’a que treize ans lorsqu’elle attire l’attention du réalisateur Eugene Corr qui lui offre son premier rôle dans le film Desert bloom (1986). Trois ans plus tard, elle incarne la sœur de Julia Roberts dans le remarqué Mystic Pizza : une suite est un temps envisagée mais le succès grandissant de la star l’amène à décliner le rôle et l’idée est abandonnée. Gish décide alors de suspendre un temps sa carrière et rejoint l’Université de Duke où elle sort avec un diplôme d’anglais en 1993. S’en suit une succession de petits rôles à la télévision et au cinéma qui a défaut de lui apporter un succès public, lui permettent de donner la réplique à des pointures comme Anthony Hopkins (Nixon) ou Kevin Costner (Wyatt Earp). Mais l’actrice tient aussi des rôles principaux notamment dans le western féminin True Women aux côtés d’Angelina Jolie et dans le long-métrage de James Wood, Race to space/Mon copain Mac héros des étoiles. En 2001, elle est créditée au générique des X-Files où elle incarne l’agent spécial Monica Reyes pendant les deux dernières saisons . Depuis, elle partage son temps entre son métier d’actrice (Brotherhood, FlashForward, CSI) et sa vie de famille : mariée en 2003 avec le cascadeur Wade Allen rencontré sur le tournage des X-Files, elle a deux garçons Cash Alexander (12/01/07) et Enzo Edward (25/10/08).

913 AUDREY PAULEY (Audrey Pauley)  dans SAISON 09 (2001/2002) 9131

 



914 IMPROBABLE (Improbable)

Réalisé et écrit par Chris Carter

Un certain Monsieur Burt ne serait pas étranger à plusieurs meurtres en rapport avec la numérologie.  

La numérologie est dérivée de la Kabbale : ce serait l’art de déchiffrer, de lire ce qui est chiffré que ce soit un texte, un signe ou une musique, traduire en clair, comprendre ce qui est obscur et caché. Si Pythagore pensait que le nombre exprime l’Univers, St Augustin en a donné une définition parfaite : « Le nombre permet de comprendre bien des écritures. Déchiffrer une identité, c’est aller dans les causes cachées de l’individu, dévoiler sa personnalité, ses objectifs et le programme de sa vie. » La numérologie apporte donc des éléments d’information par la connaissance des rythmes et des principales vibrations numérologiques qui se forment de 1 à 9, incluant les supérieurs 11 et 22. Nommé aux Oscars et gagnant aux Golden Globe, Burt Reynolds est une star du cinéma américain. Carter rêvait de lui proposer un rôle. Un épisode complètement décalé, bercé par les chansons de Karl Zero pour la VF et extraites de son album Songs for Cabriolets and Otros Tipos de Vehiculos

914 IMPROBABLE (Improbable)   dans SAISON 09 (2001/2002) 9144

 



915 JUMP THE SHARK (N’abandonnez jamais)

Réalisé par Cliff Bole. Ecrit par Vince Gilligan, John Shiban & Frank Spotnitz.             

Les Lone Gunmen sont à nouveau confrontés à l’ignoble Morris Fletcher.

Cet épisode conclut la série spin-off The Lone Gunmen qui fut annulée par la FOX alors que le dernier épisode se fermait par un grand suspens. L’histoire n’avait donc pas de conclusion. Ce sera désormais chose faite avec cet épisode qui voit aussi le retour d’autres acteurs du spin-off parmi lesquels Zuleikha Robinson (Yves Adele Harlow), Stephen Snedden (Jimmy Bond) et Micheal McKean alias l’ignoble Morris Fletcher vu aussi dans Dreamland. En France, cette conclusion a été diffusée sur M6 avant que France 2 ne  passe la série spin-off et ce malgré une pétition des fans. La mort du musicien Joey Ramone remonte à quelques semaines avant le tournage. L’analogie entre les Ramone et les LGM est édifiante : un groupe extrêmement doué mais dont l’attitude en marge a fini par les faire passer par des tarés sympathiques. Et à la fin de l’épisode, les fidèles complices de Mulder connaîtront le même sort que le chanteur du groupe. Lorsqu’on parle d’une série « jumped the shark/sauté au requin », cela signifie que le show a atteint ou dépassé la limite de sa longévité et ne pourra que se dégrader à partir de là : une expression qui fait référence à la baisse de niveau constaté dans Happy days après que Fonzie ait fait un saut avec sa moto au dessus d’un requin ! 

915 JUMP THE SHARK (N’abandonnez jamais)  dans SAISON 09 (2001/2002) jts0151

 



916 RELEASE (Clairvoyance)

Réalisé par Kim Manners. Ecrit par David Amann, sur une histoire de John Shiban.

Un brillant étudiant de Quantico fait le lien entre plusieurs meurtres récents et l’assassinat du fils de Doggett. 

L’épilogue sur le mystère de la mort du fils de Doggett dans cet épisode très dramatique. Fin du personnage de l’adjoint du directeur Brad Follmer (Cary Elwes), qui disparaît dans une scène finale pleine de sous-entendus, et de l’ex-femme de Doggett interprétée par Barbara, l’épouse de l’acteur : ce n’est d’ailleurs pas la première fois que ce couple à la ville joue les couples à l’écran. Sal Landi (Nicholas Regali) est un habitué des séries TV (Charmed, Nip/Tuck, Ugly Betty). Il a d’ailleurs déjà joué dans X-Files, le rôle d’un agent du FBI dans l’épisode Without. Luke Doggett est né le 9 janvier 1986 et est mort le 13 août 1993, à l’âge de 7 ans. Le directeur adjoint Brad Follmer apparaît dans les épisodes Nothing important happenend today, Nothing important happened today II, 4D, Provenance, Providence, Release.

916 RELEASE (Clairvoyance) dans SAISON 09 (2001/2002) 91611

 



917 WILLIAM (William)

Réalisé par David Duchovny. Ecrit par David Duchovny, Chris Carter & Frank Spotnitz.

Alors qu’un individu défiguré réapparaît, laissant entendre qu’il pourrait être Mulder, Scully doit faire le choix le plus douloureux de sa vie pour protéger son fils.

Duchovny revient pour diriger cet épisode mythologique très dramatique : « C’est une histoire intéressante car elle implique le retour de Mulder ou de quelqu’un que l’on pense être Mulder. »  Avec aussi le retour de Chris Owens, qui interprète un autre personnage défiguré après Post Modern Prometheus. Plusieurs références au bison, symbole de la providence, de l’espoir et de la paix mais aussi présage d’un grand changement. Tout se précipite, le final approche… Un épisode qui a pourtant déçu les fans, mécontents de voir Carter abandonné cet enfant dont les scénaristes n’ont jamais su quoi faire pour beaucoup.

917 WILLIAM (William)  dans SAISON 09 (2001/2002) 9173

 



918 SUNSHINE DAYS (Irréfutable)

Réalisé et écrit par Vince Gilligan

Obsédé par une série des années 70, un individu semble pourvu d’incroyables pouvoirs. 

Dernier X-files pour le duo Doggett/Reyes, avant de laisser la vedette à Mulder et Scully pour le clap final. L’épisode s’inspire d’une série américaine culte des années 70, racontant la vie d’une famille un peu loufoque. D’ailleurs, plusieurs acteurs de l’épisode ont tenu des rôles récurrents dans de célèbres séries TV à l’image de David Fistano (Marié, deux enfants), John Aylward (E.R.) et Michaël Emerson (Lost). Le dernier loner de la série suit un peu la trame de Je souhaite lorsque les agents découvrent la preuve irréfutable du paranormal… Décalés à souhait, les acteurs s’en donnent à cœur joie, à l’image de la scène où Oliver fait voler Skinner !

918 SUNSHINE DAYS (Irréfutable)  dans SAISON 09 (2001/2002) 9186

9183 dans SAISON 09 (2001/2002)

9181

 



123