Catégorie

Archive pour la catégorie « SAISON 08 (2000/2001) »

819 ALONE (Seul)

Réalisé et écrit par Frank Spotnitz.

Alors que Scully est en congé maternité, Doggett se voit assister par un tout nouvel agent : Leyla Harisson, grande fan des X-Files.

Leyla Harrison est le nom d’une fan de la série décédée à la suite d’un cancer en 2001. Sa connaissance parfaite des X-Files sera propice à de nombreux clins d’œil aux autres dossiers. En effet, que de souvenirs dans cet épisode ! On y voit les pièces mélangées de Dreamland, le collier du chien de Scully (Quagmine), le porte clé Apollo 11 qui fut son cadeau d’anniversaire dans Tempus Fugit et un livre intitulé The Sixth Extinction. L’excentrique agent Harrison (Jolie Jekins) reviendra dans Scary Monsters.   

819 ALONE (Seul)   dans SAISON 08 (2000/2001) 611px-Leyla_Harrison_and_John_Doggett_blinded1

 

 



820 ESSENCE (Essence 1/2)

Réalisé par Kim Manners. Ecrit par Chris Carter.

Mulder, Skinner et Doggett essaient de trouver des réponses aux questions concernant le complot qui entoure l’enfant de Scully. Le fourbe Alex Krycek propose de les aider.

Ce double épisode se nomme en VO Essence/Existence, le tout en français et ce n’est pas par hasard puisque il évoque le philosophe français Jean-Paul Sartre avec son fameux « l’Existence précède l’Essence ». L’Essence par opposition à l’Existence est ce qui constitue la nature d’un être, par opposition au fait d’être. Cela peut être sa fonction, ce qu’il est (un homme par exemple). Un nouveau né peut avoir pour essence le fait d’être un humain, mâle ou femelle. L’Existence se définit en deux points. L’Existence en soi, c’est-à-dire le fait d’être, indépendamment de la connaissance. Et l’Existence dans l’expérience, soit actuellement présentée dans la perception ou dans la conscience du moi, soit conçue comme objet d’expériences nécessaires bien que non actuelles. Seulement ici l’ordre de ces termes est inversé comme le dit Mulder : « L’Essence précède l’Existence ». Ce qui veut sans doute dire que le bébé de Scully est un être particulier dont la nature va définir son existence, sa vie. Son essence est ce qui va définir son existence : être un homme ne lui apportera pas la même vie (existence) qu’être une femme par exemple. Bref, le fait que le petit William soit un hybride, un répliquant ou un être humain, risque de définir son Existence. Le monologue du pré-générique est le dernier que nous entendrons dans la série. Denise Crosby, la fameuse Tasha Yar de Star Trek : Next Generation, réapparaît pour la dernière fois sous les traits du docteur Mary Speake (Empedocles). Quant à Frances Fisher alias Ruth DeWitt Butaker de Titanic, elle joue le rôle de la nourrice Lizzy Gill.

820 ESSENCE (Essence 1/2)   dans SAISON 08 (2000/2001) 8212

8204 dans SAISON 08 (2000/2001)

8202



821 EXISTENCE (Essence 2/2)

Réalisé par Kim Manners. Ecrit par Chris Carter.

L’agent Monica Reyes emmène Scully accoucher dans un coin perdu pour la protéger mais Billy Miles et les autres répliquants sont à leurs trousses. 

Dans cet épisode comme souvent dans la série, les références religieuses ne manquent pas : Scully accouche dans un coin paumé ressemblant à une étable, un OVNI comme étoile du berger et les Lone Gunmen avec leurs cadeaux en Rois Mages. Le bébé de Scully est joué par le fils nouveau-né (Jerry) du scénariste et co-producteur exécutif de la série, John Shiban. Le médecin légiste cynique qui doit s’assurer du décès de Billy Miles est le même que dans Deadalive où il devait également s’assurer de la mort de ce dernier. On assiste à la mort de Krycek, qui règle ses comptes avant d’être tué par Skinner. On retrouve avec plaisir l’agent Reyes introduite dans This is not happening : un personnage bien plus léger que Mulder, Scully ou Doggett, attachante, humaine, un peu fantasque et marginale, ouverte au paranormal, surprenante aussi lorsqu’elle exécute très sérieusement le chant des baleines ! Une complicité semble même s’instaurer avec Scully qui la compare à sa sœur décédée il y a cinq ans. Autre moment fort, l’accouchement de Scully mené par la composition bouleversante d’Anderson qui supplie les répliquants de ne pas lui prendre son enfant. Il y a aussi la scène du bureau de Kersh qui finit définitivement d’instaurer la transition du duo Mulder/Scully qui cède la place aux nouveaux agents des X-Files, Doggett/Reyes. C’est la seule fois qu’une saison se finit par un double épisode car Carter pensait qu’il serait le dernier avant que la FOX ne décide de reconduire la série quelques semaines plus tard : on reste pourtant sur sa fin tout au long de ce double épisode au scénario poussif qui multiplie les clichés avec des scènes trop éloignées de l’esprit X-Files, à l’image de la fête prénatale de Scully ! Il s’agit du dernier épisode pour David Duchovny en régulier, qui clôt définitivement l’époque Mulder/Scully. Carter avait originellement prévu un baiser sur le front à la fin de l’épisode au lieu d’un vrai baiser mais Duchovny et Manners sont intervenus car l’acteur était sûr qu’il ne reviendrait pas. Il tournera pourtant l’ultime épisode, The Truth. Vince Gilligan raconta qu’après leur ultime baiser, les deux acteurs sont restés enlacés l’un l’autre sans se parler pendant cinq longues minutes, plongeant le studio dans un profond silence plein d’émotions. Le personnage de Billy Miles (Zachary Ansley) apparaît dans les épisodes Pilot, Requiem, Deadalive, Essence, Existence.

821 EXISTENCE (Essence 2/2)  dans SAISON 08 (2000/2001) 8211

8213 dans SAISON 08 (2000/2001)



123