Catégorie

Archive pour la catégorie « SAISON 06 (1998/1999) »

619 THREE OF A KIND (Brelan d’as)

Réalisé par Bryan Spicer. Ecrit parVince Gilligan & John Shiban.

Les Lone Gunmen sont à Las Vegas où ils retrouvent Suzanne Modeski, une vieille connaissance qui les lance sur une affaire bien étrange…

Deuxième loner centré sur le trio d’enfer formé par Bruce Harwood, Dean Haglund et Tom Braidwood, qui voit aussi le retour de Micheal McKean (Dreamland). L’acteur reprendra son rôle dans la série spin-off, The Lone Gunmen. Il s’agit de la plus faible audience de la saison avec 12.9 millions de fidèles aux USA.

619 THREE OF A KIND (Brelan d’as)  dans SAISON 06 (1998/1999) 6192

 

6193 dans SAISON 06 (1998/1999)



620 THE UNNATURAL (Le grand jour)

Réalisé et écrit par David Duchovny.

Dans les années 40 à Roswell, un alien devient champion de base-ball.

Premier épisode écrit et réalisé par David Duchovny.  Son frère Daniel joue le rôle de Piney. A l’origine Darren McGavin devait reprendre son rôle d’Arthur Dales mais pour des raisons médicales la production dut le remplacer par l’acteur M. Emmet Walsh. L’épisode est aussi un hommage au film sur le base-ball, The Natural. Le commentateur sportif pendant le match n’est autre que Vin Scully, qui avait donné son nom au personnage de la scientifique : pour Carter, « à la radio de LA, il était la voix de Dieu ! ». A la fin du générique, Truth is out there est remplacé par In the Big Innings

620 THE UNNATURAL (Le grand jour) dans SAISON 06 (1998/1999) 6202

 

 



621 FIELD TRIP (Spores)

Réalisé par Kim Manners. Ecrit par Vince Gilligan & John Shiban.

En enquêtant sur le meurtre d’un couple retrouvé près d’une forêt, Mulder et Scully tombent dans un rêve.

Pour les besoins de ce scénario audacieux, Gillian et David ont été couverts d’un produit liquide utilisé pour solidifier les laits fouettés, pendant huit heures. Une scène d’anthologie à ne pas manquer lorsque Mulder montre le petit alien à Scully. Encore un loner captivant et original.

621 FIELD TRIP (Spores)   dans SAISON 06 (1998/1999) 6212

0242 dans SAISON 06 (1998/1999)

 



622 BIOGENESIS (Biogenèse)

Réalisé par Rob Bowman. Ecrit par Chris Carter & Frank Spotnitz.

Alors que la découverte d’un artefact mystérieux pourrait détenir les origines de l’homme, la santé de Mulder s’aggrave soudainement.

« Vu de l’espace, la Terre ressemble à une abstraction autour d’un magicien sur une scène obscure. A cette distance, jamais on imaginerait qu’elle est vivante. La vie est apparue dans la mer il y a quatre milliards d’années sous la forme d’organismes multicellulaires. Dans une explosion de vitalité couvrant des millions d’années, les premiers organismes multicellulaires commencèrent à se multiplier, puis tout s’arrêta. Il y a quatre cent quarante millions d’années, une extinction massive entraîna la disparition de presque toutes les espèces vivantes de la planète laissant les vastes océans vides et sans vie. Lentement les plantes commencèrent à se développer puis les insectes mais pour être de nouveau victimes d’une deuxième extinction massive. Et le cycle se répéta encore et encore, les reptiles n’émergeant de la mer que pour être décimés, les dinosaures luttant pour survivre ainsi que les premiers oiseaux, les poissons et les plantes à fleur. Et la Terre connut quatre puis cinq grandes extinctions biologiques. L’Homo Sapiens n’est apparu qu’il n’y a une centaine de milliers d’années, l’Homme… Des peintures rupestres à la Bible, de Christophe Colomb à Apollo 11, nous avons exploré inlassablement l’univers qui nous entoure, faisant l’inventaire des multiples richesses que la nature nous dévoilait. Les six milliards d’individus qui peuplent la Terre aujourd’hui descendent tous de cette unique cellule originelle, de cette première étincelle de vie. Mais malgré tout notre savoir nul n’est capable d’affirmer avec certitude quoi ou qui est à l’origine de cette première étincelle. Y a-t-il un plan ? Une finalité ? Une raison qui justifie notre existence ? Notre espèce est-elle condamnée, elle aussi, à disparaître dans la sixième grande extinction que nous annonçent déjà les scientifiques… Ou bien le mystère sera-t-il dévoilé par un signe, un symbole, une révélation ? », dixit Scully.

622 BIOGENESIS (Biogenèse)  dans SAISON 06 (1998/1999) 6225

6224 dans SAISON 06 (1998/1999)

Les scènes se déroulant en Côte d’Ivoire ont été tournées sur la baie de Los Angeles. La biogenèse est une théorie d’après laquelle tout être vivant est issu d’un autre être vivant. Il s’agit en fait d’un texte élaboré et rédigé à Babylone autour du IIIe siècle avant notre ère par un collège de rabbins. Il est le résultat de diverses traditions orales juives et crypto-grecques. Dans le canon de la torah juive (Pentateuque), la Genèse (Entête en hébreux antique) est en réalité le texte le plus récent – en terme d’écriture, de l’Ancien Testament. Mais les mythes de l’origine du monde chez les anciens Perses, Egyptiens, Caldéens ou Chinois sont bien plus anciens (entre le VIIIe et Xe siècle avant JC) que ceux de la Bible !

6221

Ce dernier épisode d’une saison riche en révélations pose les bases d’une nouvelle mythologie : Mulder mourant laisse Scully  seule découvrir la vérité sur l’origine de l’Homme… Trois grandes théories pourraient expliquer l’origine de la vie sur Terre : la génération spontanée due à l’atmosphère (dégazage volcanique), la génération spontanée due aux sources hydrothermales et l’exogenèse. Cette troisième théorie consiste dans l’idée que la vie viendrait de l’espace. En effet, les météorites transporteraient une grande quantité de molécules prébiotiques à partir desquelles les premières cellules se seraient assemblées. La synthèse de molécules organiques semble être un phénomène très courant dans l’espace. Dans le vide interstellaire on a, à ce jour, recensé cent vingt molécules organiques comportant entre deux et treize atomes de carbones. Après la découverte de roche d’origine lunaire et martienne en 1990, la communauté scientifique a émis l’hypothèse que la vie sur notre Planète Bleue serait peut être due à la colonisation tacite par des extraterrestres. En effet, l’existence d’une autre forme de vie dans l’univers, même si elle n’est pas démontrée, n’est pas objectivement réfutable. Aussi un morceau d’une Planète habitée aurait très bien pu se détacher de celle-ci en emmenant, avec lui, bactéries, spores et autres passagers clandestins.

6222



123