Catégorie

Archive pour la catégorie « SAISON 04 (1996/1997) »

409 TUNGUSKA (Tunguska 1/2)

Réalisé par Kim Manners. Ecrit par Frank Spotnitz & Chris Carter.

Krycek entraîne Mulder vers un fragment de météorite qui contiendrait les traces d’une vie extraterrestre.

Retour du personnage de Krycek qu’on avait pas revu depuis Apocrypha. Le fourbe agent double des débuts prend ici une dimension particulière, presque emblématique de simple homme de main à un élément clé de la mythologie, statut qu’il conservera bien après la disparition du Consortium : « Krycek n’avait plus d’appartenance politique ce qui nous laissait les mains libres. Nous cherchions un moyen d’étendre, de globaliser la conspiration ce qui avait débuté au cours de la troisième saison » dit Carter. N’empêche qu’on a vraiment l’impression que les scénaristes se défoulent sur ce personnage, violemment malmené durant toute la série, et se faisant même couper la main à la fin de ce double épisode ! Tunguska est un endroit de Sibérie où un objet non identifié s’est écrasé en 1908 : l’impact a été cent fois plus puissant qu’une bombe atomique. Le 7 août 1996, la NASA annonce officiellement la découverte dans une roche martienne tombée sur Terre sous forme de météorites, des premières molécules organiques supposées d’origine martienne et qui pourrait être des fossiles microscopiques d’organismes primitifs, comparables à des bactéries. Évènement aux résonances mondiales qui inspira les scénaristes. Ce double épisode fut l’un des plus coûteux et compliqué à réaliser de toute la série. Dans la version ST, on peut lire « Bambi ? » lorsque Mulder sort un cafard d’un boîte de conserve, référence à la charmante entomologiste de War of the Coprophage

409 TUNGUSKA (Tunguska 1/2)  dans SAISON 04 (1996/1997) 4091



410 TERMA (Tunguska 2/2)

Réalisé par Rob Bowman. Ecrit par Frank Spotnitz & Chris Carter.

Mulder s’échappe d’un goulag russe et découvre l’existence d’un vaccin contre l’huile noire.

Le titre a plusieurs significations : prison ou cellule en russe, mort en latin mais il a aussi été dit que cela venait du tibétain : vérité enterrée. Détail assez pittoresque pour tous les fans de Skinner : on le voit ici torse nu (et baraqué), scène qui fit de lui un modèle de virilité dans les milieux gays. Truth is out there devient E pur si muove/Et pourtant elle tourne en italien. Selon les dignitaires religieux interprétant une déclaration de Josué dans la Bible (Soleil, tiens toi immobile), la Terre est au centre de l’univers et le Soleil tourne autour d’elle : c’est la théorie du géocentrisme. L’Eglise catholique refusa d’accepter la nouvelle théorie selon laquelle la Terre n’est qu’une planète parmi d’autres au sein du système solaire. Si Copernic avait déjà avancé cette idée au XVIe siècle, Galilée comprit grâce à la lunette astronomique que la Terre tournait autour du soleil. En 1633, l’inquisition lui fit un procès et pour échapper au bûcher, Galilée accepte à genoux de renier publiquement sa thèse mais aurait murmuré ces mots en se relevant. Il faudra attendre 1757 pour que l’Eglise accepte la thèse de l’héliocentrisme. Les livres de Copernic et de Galilée seront inscrits sur l’index du Vatican, interdits par l’Eglise jusqu’en 1822. On considère usuellement que notre système solaire est constitué de neuf planètes : Mercure, Venus, La Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton. Pourtant, les dernières découvertes des astronomes permirent de mettre en lumière d’autres objets similaires à Pluton, qui obligea l’Union Astronomique International à reconsidérer son classement. En 2006, Pluton a donc été déchue de son statut de planète, rejoignant le rang des planètes naines avec Eris et Cérès.  

410 TERMA (Tunguska 2/2)   dans SAISON 04 (1996/1997) 4103

0332 dans SAISON 04 (1996/1997)



411 EL MUNDO GIRA (El Chupacabra)

Réalisé par Tucker Gates. Ecrit par John Shiban.   

Une communauté de travailleurs clandestins attribue plusieurs morts étranges à El Chupacabra, une créature issue du folklore Mexicain. 

411 EL MUNDO GIRA (El Chupacabra)  dans SAISON 04 (1996/1997) 4111



412 KADDISH (La prière des morts)

Réalisé par Kim Manners. Ecrit par Howard Gordon.

Assassiné par un groupe d’extrémistes, un juif semble renaître à la vie.

Dans cet épisode, il est sous-entendu que Mulder serait juif, ce qui est aussi le cas de Duchovny. Un Kaddish est le récit obsédant d’une année de deuil dans le cérémonial juif, comprenant contraintes et devoirs. Une année à réciter cette prière trois fois par jour afin de soulager l’âme du défunt et de ceux qui restent. 

412 KADDISH (La prière des morts)  dans SAISON 04 (1996/1997) 4121



413 NEVER AGAIN (Plus jamais)

Réalisé par Rob Bowman. Ecrit par Glen Morgan & James Wong

Plantée par Mulder parti en vacances, Scully se laisse séduire au détour d’une enquête par un mystérieux inconnu tatoué. 

Quentin Tarantino devait réaliser ce dernier épisode écrit par Morgan et Wong. Le bar s’appelle le Hard Eight qui est aussi le nom de leur société de production. Le tatouage de Scully représente un ouroboros, un serpent mystique qui se mort la queue, symbole de la continuité sans fin de l’univers, cycle de destruction et de re-création. Gillian Anderson est tatouée également : situé sur sa cheville droite, c’est un dessin tribal dissimulé par un sparadrap couleur chair pendant le tournage. La célèbre actrice Jodie Foster dont le personnage dans Le silence des agneaux a largement inspiré celui de Scully, incarne la voix du tatouage dans la VO. Un épisode entièrement centré sur Scully, ce qui laisse la vedette à Anderson, très sollicitée cette année là par la presse masculine qui lui proposa même la couverture de Playboy et sera élue la femme la plus sexy du monde par FHM dont les photos en sous-vêtements firent scandale. Selon sa costumière, « Gillian est sexy parce qu’elle est une sorte de Superman féminin : le jour elle est l’agent Scully et le soir une femme fatale. » Ce qui expliqua son statut grandissant en tant que pin-up sur internet : à cette époque, une recherche internet menait à une centaine de sites dédiés à sa dévotion. Même Scully a ouvert sa proche recherche de transformation : « Elle a évolué à partir d’une garde-robe de tailleurs matronesques durant la première saison, inspirée de l’apparence de Jodie Foster dans Le silence des agneaux jusqu’à des habits plus sophistiqués faits par des designers. » Caroline Beaune, sa doublure VF, raconte : « Ce qui est amusant, c’est qu’au tout début de la série, Anderson n’était pas le canon qu’on avait l’habitude de voir : elle était costaud, des bonnes petites fesses, elle n’était pas très grande mais malgré cela elle a su imposer quelques chose, imposer un look, une espèce d’évidence, d’intelligence, de subtilité et de drôlerie. C’est l’incarnation de l’intelligence mais du doute aussi, de quelque chose comme ça qui n’est pas figé. Elle est très évolutive, c’est ce que j’ai beaucoup aimé chez elle. »  En plein divorce cette année, Anderson aura une liaison avec l’acteur Rodney Rowland alias Edward Jerse dans l’épisode, qui apparaîtra par la suite dans la série Veronica Mars.

413 NEVER AGAIN (Plus jamais)  dans SAISON 04 (1996/1997) 4131

4132 dans SAISON 04 (1996/1997)



414 LEONARD BETTS (Régénérations)

Réalisé par Kim Manners. Ecrit par Vince Gilligan, John Shiban & Frank Spotnitz.

Décapité après un accident de voiture, le corps d’un ambulancier disparaît de la morgue.

Cet épisode diffusé juste après le Super Bowl, a réalisé la plus forte audience de toute la série avec presque trente millions de téléspectateurs. On retrouve Paul Mc Crane, alias l’ignoble Romano de la série ER. Référence à l’épisode One breath : le numéro 208 de l’ambulance de Betts et l’heure à laquelle se réveille Scully à cause d’un épistaxis (2:08) ; de même si l’épisode marquait le début d’une renaissance après son enlèvement, celui-ci marque une nouvelle épreuve dans la trajectoire de vie de la jeune femme de part son épilogue dramatique. En 2008, le deuxième film issu de la franchise X-Files reprendra le titre francophone de cet épisode. 

414 LEONARD BETTS (Régénérations)  dans SAISON 04 (1996/1997) msf841

4142 dans SAISON 04 (1996/1997)



415 MEMENTO MORI (Journal de mort)

Réalisé par Rob Bowman. Ecrit par Vince Gilligan, John Shiban, Frank Spotnitz & Chris Carter.

Atteinte d’un cancer incurable, Scully essaie de retrouver les femmes enlevées à ses côtés il y a deux ans. Mais une seule est encore vivante…

“Je ressens le temps comme une pulsation cardiaque. Les secondes battant dans ma poitrine comme un compte à rebours. Les mystères qui me semblaient hier encore si insondables se dissolvent peu à peu dans la clarté de la vérité comme une brume matinale aux premiers rayons du soleil. A mesure que j’écris ces mots, je me sens soulagée de leur poids car je sens que tu les liras, et que tu partageras mon fardeau, toi qui porte déjà tout le poids de ma confiance. C’est pour moi un grand soulagement que de t’ouvrir mon âme pour que tu y trouves la mémoire et l’expérience que tu y as mises, et qui t’appartiennent. C’est là mon seul réconfort alors que je vois le ciel s’assombrir et l’horizon se boucher annonçant le terme d’une voyage commencé il n’y a pas si longtemps. Il me reste à espérer que tu me pardonnes de ne pas faire le reste du chemin avec toi.”, dixit Scully. Littéralement, le titre latin signifie « Souviens toi que tu dois mourir ». La bouleversante composition d’Anderson lui a valu l’Emmy Award de la meilleure actrice cette année là. L’épisode nous offre une confrontation très émouvante entre les deux héros, Scully en proie à l’effondrement de ses convictions religieuses et Mulder désemparé à l’idée de perdre son âme sœur. « Quoi que tu es trouvé ou quoi que tu puisses trouver, je sais qu’à présent la vérité est en moi » lui dira Scully qui  fait ici un bond en avant intéressant : longtemps reléguée au second plan derrière un Mulder obsédé par la recherche de sa sœur, Scully a elle aussi trouvé les motivations à sa propre quête de vérité. Carter nous met en pleine face la relation qui unit les deux protagonistes : « Il est absolument évident qu’ils s’aiment, chacun à sa manière. Et cela représente la plus belle forme d’amour car il est inconditionnel, fondé non pas sur une attirance physique mais mut par une passion partagée de la vie et de leur quête. Ils incarnent l’idéal romantique des héros qui aspirent à l’infini, conformément à la littérature et aux arts. » Une scène coupée au montage nous montrait Duchovny à l’hôpital embrassant Anderson sur la bouche : « La vérité te sauvera Scully. Elle nous sauvera tous les deux. » Cette scène qui n’était pas prévue au scénario surpris toute l’équipe technique et ne fut finalement pas gardée au montage mais est à découvrir dans les bonus DVD. Une autre scène coupée nous présentait le frère aîné de Scully que l’on découvrira finalement dans Gethsemane. L’idée du cancer de Scully vient de Gilligan qui avait conclu à la suite de la troisième saison que c’était une conséquence logique de l’enlèvement du personnage survenu dans Ascension

415 MEMENTO MORI (Journal de mort)  dans SAISON 04 (1996/1997) 4153

 



416 UNREQUITED (L’homme invisible)

Réalisé par Michael Lange. Ecrit par Howard Gordon & Chris Carter

La mort d’un officier haut placé dans la hiérarchie militaire entraîne les agents à la recherche d’un meurtrier invisible.

416 UNREQUITED (L’homme invisible)    dans SAISON 04 (1996/1997) 4161



417 TEMPUS FUGIT (Tempus Fugit 1/2)

Réalisé par Rob Bowman. Ecrit par Frank Spotnitz & Chris Carter.

A bord du vol 549, Max Fenig est en route pour avertir l’agent Mulder d’un terrible danger. Mais l’avion s’écrase… 

Le titre latin veut dire temps volé. Au départ Carter avait choisi Flight 549. Un double épisode visuellement très riche qui voit l’ultime retour de l’excentrique personnage de Scott Bellis (Fallen angel). L’épisode a reçu l’Emmy Award des meilleurs effets sonores en 1997. Il commence par l’anniversaire de Scully et Mulder lui offre le porte-clé Apollo 11, que l’on reverra plus tard dans Alone

417 TEMPUS  FUGIT (Tempus Fugit 1/2)  dans SAISON 04 (1996/1997) 01611

4172 dans SAISON 04 (1996/1997)

 



418 MAX (Tempus Fugit 2/2)

Réalisé par Kim Manners. Ecrit par Frank Spotnitz & Chris Carter

En pleine enquête sur le crash du vol 549, Mulder est arrêté tandis que Scully pleure la mort d’un très bon agent et ami.   

L’agent Pendrell (Brendan Beiser), l’un des seuls amis de Mulder et Scully au FBI, trouve ici la mort : il apparaît dans les épisodes Nizei, 781, Apocrypha, Avatar, Herrenvolk, Teliko, Tunguska, Tempus fugit, Max. 

418 MAX (Tempus Fugit 2/2)  dans SAISON 04 (1996/1997) 4181



123