Catégorie

Archive pour la catégorie « Non classé »

S11 : DIFFUSION VF

Un mois après la fin de la diffusion sur la FOX, M6 diffuse la onzième saison dès samedi. Sans doute un peu échaudée par les audiences US catastrophiques, la chaîne française a pour la première fois dans l’histoire de la série décidé de diffuser les épisodes dans un ordre complètement différent de la chronologie de production initiale. Comme lors de la saison précédente, des épisodes cultes seront diffusés en seconde partie de soirée. Samedi, My struggle III (La vérité est ailleurs 3/4),  This (Une vie après la mort), Plus one (Les jumeaux diaboliques), suivis de la nuit des monstres avec The Host, Ice, Darkness Falls, War of the Coprophages. Samedi 14 avril, ce sera Ghouli (Ghouli), Kitten (Le retour du monstre), Familiar (Les forces du mal), suivis de la nuit des Serial Killers avec Tooms, Fire, D.P.O. Samedi 21 avril, Rm9sbG93ZXJz (Rm9sbG93ZXJz), The Lost Art of Forehead Sweat (L’effet Reggie), My struggle IV (La vérité est ailleurs 4/4), suivis de la nuit de l’horreur avec Nothing lasts forever (Rien n’est éternel), Home, Irresistible, Chinga.

1105



LE SAUVEUR DU MONDE

Clap de fin pour nos affaires non-classées avec le dernier épisode de la saison, le tant attendu My Struggle IV. La course contre la montre est lancée pour Mulder et Scully afin de retrouver sain et sauf leur fils William, alors que l’homme à la cigarette avance son plan ultime. Il s’agit sans doute du meilleur épisode de la décevante quadrilogie écrite et réalisée par Chris Carter, pleine de défauts mais qui a au moins le mérite de boucler honorablement l’arc mythologique de la série, avec le départ annoncé de Gillian Anderson. Après Mulder, Scully et l’homme à la cigarette, c’est la voix de William qui introduit l’épisode. Le tagline Salvator Mundi fait écho à un tableau de Léonard De Vinci. Maddy, 19 ans, fille de Duchonvy et Téa Léoni, fait une apparition. Retour des personnages de Ted O’Malley (My struggle II) et  bien sur William (Ghouli) qui montre toute l’étendue de ses pouvoirs. On déplore beaucoup de morts dans cet épisode : les nouveaux conspirationnistes Erika Price et Y, l’homme à la cigarette (encore !), Monica Reyes et peut-être même Skinner. L’intrigue met fin à la conspiration gouvernementale pro-alien, ferme les affaires non-classées et propose une fin douce amer pour nos héros avec la résurrection de l’immortel William et l’annonce de la grossesse de Scully, malgré les 54 ans du personnage : Souvent facile, un peu gonflé, un dénouement simple mais efficace, qui restera loin derrière la qualité et l’engouement des téléspectateurs (seulement 3.43 millions sur la FOX) des premières saisons de la série originelle. M6 diffusera la version française de la saison 11 à partir du samedi 7 avril.

 11102



ETERNELLEMENT

Retour de James Wong à la réalisation pour l’avant-dernier épisode, Nothing Lasts Forever. Enquêtant sur un trafic d’organes, Mulder et Scully découvrent un mystérieux culte entourant des rituels macabres. Un épisode très gore écrit par Karen Nielsen, qui rappelle les expérimentations morbides autour de greffes humaines du film I want to believe. La quête de jeunesse éternelle de la starlette déchue des années 60 renvoie aussi à l’âge de nos héros un peu vieillissants, avec notamment la presbytie de Mulder qui semble découvrir la nouvelle coupe très « scullyienne » de sa partenaire. Un dernier loner violent mais un peu fade, qui ne restera pas dans les épisodes « éternels » de la saison.

11091



MISTER CHUCKLETEETH

Avant-dernier épisode produit, Familiar est le huitième épisode diffusé de la saison 11, écrit par Benjamin Van Allen et réalisé par Holly Dale. Mulder et Scully enquêtent sur la mort étrange d’un petit garçon, dans une petite ville soumise à des forces obscures. Retour aux sources pour nos X-Files, à travers cette enquête de sorcellerie qui rappelle les intrigues glauques des premières saisons. Les personnages TV de Mr ChuckleTeeth et les Bibbletiggles s’inspirent d’émissions pour enfants, respectivement Mr Noseybonk et les Teletubbie. L’acteur Roger Cross, alias l’officier Wentworth, a déjà joué plusieurs personnages dans la série, dès la première saison (E.B.E.).

11081



SUIVEURS

Après trois semaines de trêve olympique, Mulder et Scully sont de retour dans un nouvel épisode au titre énigmatique Rm9sbG93ZXJz, soit followers (suiveurs) en base 64. Dans un monde où l’intelligence artificielle domine, Mulder et Scully se retrouvent être la cible d’un dangereux jeu de chat et souris. On retrouve Glen Morgan à la réalisation, sur un scénario de son épouse Kristen Cloke, qui fut l’inoubliable Melissa de The field where I died, et Shannon Hamblin. Malgré l’originalité de cet épisode OVNI, quasi muet, qui montre les dangers de notre société hyper connectée, on en gardera pas un souvenir impérissable. Par ailleurs, la diffusion française devrait être annoncée sous peu, M6 diffusant l’intégralité de la saison précédente du 5 au 13 mars.

11071



Quand le passé de Skinner refait surface

Sixième épisode, Kitten, diffusé cette semaine, est écrit par deux petits nouveaux : Gabe Rotter, assistant pendant la saison 9, et Carol Banker. Il est fort à parier que la présence de la réalisatrice a fortement été influencée par le tweet d’Anderson qui avait tiré un bilan cinglant peu avant le lancement de la saison : « 2 épisodes sur 207 ont été réalisés par des femmes. J’attends de voir le jour où ces chiffres seront différents. Le futur est féminin ».  Skinner disparaît alors que son passé refait surface. Malgré leurs doutes sur sa loyauté, Mulder et Scully partent à sa recherche. L’épisode revient sur les évènements fantastiques vécus par Skinner pendant la guerre du Vietnam, qu’il avait déjà relaté à Mulder dans la deuxième saison. Après Avatar, Zero Sum et S.R. 819, c’est le quatrième épisode de la série consacré au personnage de Mitch Pileggi, qui fut même crédité au générique depuis la neuvième saison.  L’acteur Haley Joel Osment, qui fut le petit garçon de Sixième sens, joue dans cet épisode. On retrouve aussi James Pickens Jr, alias le directeur Kersh (The truth), qui a depuis connu la gloire dans la série Grey’s Anatomy. Il faudra maintenant attendre le 28 février pour retrouver la suite des aventures de Mulder et Scully, qui font place aux Jeux olympiques.

11063

 

 



LE VISAGE DE WILLIAM

Grosse pression pour James Wong qui a la lourde de tâche de reprendre la mythologie dans ce cinquième épisode, Ghouli. Lorsque deux adolescentes s’attaquent, chacune croyant voir en l’autre un monstre, Mulder et Scully découvrent que l’adolescent à l’origine de ses visions pourrait bien être leur fils disparu. Contre toute attente, Wong réussit le tour de force de faire revenir enfin William autour de cette enquête glauque, qui s’appuie sur des dialogues sobres et délicats, relançant l’intrigue autour de la découverte du projet d’expériences génétiques Crossroads. Rebaptisé Jackson Van DeKamp, William est interprété par Miles Robbins, 25 ans,  fils de Susan Sarandon et Tim Robbins. Pour Wong, « Une chose m’intéressait particulièrement, c’était de vraiment montrer ses dons… Ce que cela signifie pour lui, comment il interagit avec son monde. » Malgré la qualité croissante et remarquée par les critiques des épisodes de la saison après le décevant My struggle III, les audiences de la série ne cessent de dégringoler, avec seulement 3.65 millions de téléspectateurs pour cette première diffusion.

11051



L’EPISODE DE DARIN MORGAN

The Lost Art of Forehead Sweat, littéralement  « L’art perdu de la sueur sur le front », marque le retour tant attendu de Darin Morgan, à la fois scénariste et réalisateur de ce nouvel épisode décalé, après le génial Mulder and Scully meet the Were-monster. Un étrange individu remet en cause les croyances de Mulder et Scully sur l’origine des X-Files. L’épisode explore l’idée de l’Effet Mandela, dans lequel des personnes se souviennent d’une histoire alternée, à l’image de la mort  du leader Sud-Africain, faussement présumée dans les années 1980.  L’idée géniale de Morgan est de revisiter les enquêtes de notre duo d’enquêteurs renommés Foxy et Skulls, et affublés d’un troisième compère, Reggie Something : on a ainsi la surprise de redécouvrir des scènes marquantes de Pilot, Tooms, Clyde Bruckman’s Final Repose, Home, Small potatoes avec le fameux Darin Morgan en clone improbable de Mulder… et même du sacro saint générique ! L’acteur Bill Dow, alias le docteur Burks (Badlaa), revient dans le rôle de l’antiquaire. Sur l’ambulance qui ramène Reggie à l’asile, on peut lire « Spotnitz Sanatorium », clin d’oeil à l’un des producteurs emblématiques de la série originelle.

11041



UN DE PLUS

Plus One est le troisième épisode de la nouvelle saison, réalisé par Kevin Hooks sur un scénario de Chris Carter. Des jumeaux semblent à l’origine d’une vague de suicides dans une petite ville, où les victimes se sont dits harcelées par leur double avant leur mort. Gore, violent, mystérieux, une pure enquête X-Files, l’introspection de Mulder et Scully sur l’avenir de leur couple… en plus non indispensable ! L’actrice Karin Konoval incarne la jumelle maléfique, vingt-deux ans après après son interprétation inoubliable  de la « mère-sous-le-lit » des consanguins de l’épisode Home. On attend maintenant avec impatience le retour de Darin Morgan la semaine prochaine.

111021



MESSAGE D’OUTRE-TOMBE

Après un premier épisode mythologique assez décevant la semaine dernière, Mulder et Scully reviennent dans un nouveau loner signé Glen Morgan, This. Un secret glacial est révélé quand un vieil ami en appelle à Mulder et Scully d’une façon apparemment impossible…  Une très bonne surprise qui fait la part belle à l’action, rythmée par quelques répliques enlevées comme on les aime. L’ultime retour de Dean Haglund (Babylon) est une vraie réussite qui continue d’installer le nouveau personnage énigmatique d’Erika Price.  On avait pas vu ça depuis longtemps dans les X-Files, alors pourvu que ça dure (-;

11021

 



12345...20