1001 MY STRUGGLE (La vérité est ailleurs)

Posté le 26 avril 2015

Ecrit et réalisé par Chris Carter.

Après des années d’exil dans la campagne virginienne ayant conduit Scully à partir, Mulder est contacté par un mystérieux télévengéliste, prétendant détenir de nouvelles preuves que le gouvernement cache des informations sur une vie extraterrestre à la population. La rencontre d’une jeune femme  portant des sévices d’enlèvement, pousse les deux anciens amants à se retrouver.

« En 2002, mon enquête s’est arrêtée, mais pas mon obsession personnelle ». De retour aux X-Files sept années après le film I want to believe, Gillian Anderson (47 ans) et David Duchovny (55 ans) reprennent les rôles fétiches qui les ont fait connaître, sous l’impulsion de Chris Carter. A la fois scénariste et réalisateur, le créateur de la série tente d’introduire une nouvelle mythologie avec des effets spéciaux soignés, tout en restant fidèle à l’esprit de sa série culte. L’épisode regorge ainsi de clin d’œil à l’œuvre originelle : le générique rythmé par la musique lancinante de Mark Snow n’a pas changé, le bureau des X-Files déserté depuis des années retrouve le poster emblématique  jonché au sol et les fameux crayons de Mulder plantés au plafond, le leitmotiv du dernier film Don’t give up’ se dessine au détour d’une ruelle abandonnée, les lampes de poches sont rallumées, des personnages cultes marquent leur retour comme Mitch Pileggi et même William B. Davis, 78 ans, pourtant laissé pour mort à la fin de la neuvième saison, et dont la voix énigmatique conclue l’épisode. Le titre original Mon épreuve fait directement référence à Mulder, dont l’allure grave et négligée des premières scènes confirme que l’ex-agent du FBI vit mal sa retraite. Le tournage a débuté dans la région de Vancouver  le 8 juin 2015. Pour la première fois, Gillian Anderson n’a pas teint ses cheveux mais porte une perruque pour retrouver la  flamboyante crinière qui caractérise son personnage. Comme à l’époque de Fight the future, l’actrice a du se battre pour toucher le même salaire que son partenaire. Sa fille, Piper Maru, 20 ans, a travaillé avec l’équipe des décors. Durant le tournage, les acteurs ont régulièrement fait des selfies publiés ensuite sur internet pour alimenter l’impatience des fans : on retrouvera ainsi Anderson, Duchovny et Pileggi dans les décors du FBI, avec le président Obama en toile de fond. A l’époque de I want to believe, c’était le portrait de Georges W. Bush qui trônait dans le bureau fédéral et qui avait donné lieu à une scène pastiche du film. Boosté par la diffusion de la finale du football américain, l’épisode a rassemblé 13.5 millions de téléspectateurs lors de sa première diffusion aux USA.

10013

10012

10011

10014

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire