Au coeur de la quatrième saison

Posté le 30 septembre 2007

Cette saison se veut LA saison de référence. Très noire, violente, dramatique, ses grandes qualités rassembleront près de vingt millions d’Américains en moyenne devant leur poste, avec des épisodes atteignant presque les trente millions d’accros (Leonard Betts). Les sites de fans explosent, les acteurs aussi : après avoir prêtés leur voix à un épisode des Simpsons, ils sont sollicités pour faire la couverture des Rollings Stone dans le même lit. Il est vrai que la relation ambiguë entre les deux agents déchaîne les passions… Pourtant, pas le temps pour la romance dans cette saison. Atteinte d’un cancer incurable, Scully sera au centre des évènements : ainsi l’épisode Memento Mori est un merveilleux testament qui vaudra un Emmy Awards à Gillian Anderson. La mythologie atteint un haut niveau avec des loners mythologiques passionnants à l’image de Musings of a Cigarette Smoking Man, qui suivent nombre de loners incontournables (Home, Unruhe, The field where I died).

ddga601.jpg

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire