405 THE FIELD WHERE I DIED (Le pré où je suis mort)

Posté le 4 septembre 2007

Réalisé par Rob Bowman. Ecrit par Glen Morgan & James Wong

Alors qu’il enquête sur une secte religieuse, Mulder est entraîné dans un voyage à travers ses vies antérieures.

« Parfois il me semble rêver. A ma façon, j’ai aussi traversé la vie avec philosophie. Encore une fois, j’ai emprunté des sentiers familiers. Je suis peut-être déjà mort, il y a longtemps. Dans une suffisance arrogante. Et, ce jour là, j’ai prié pour une seconde chance avec une telle ferveur. Et l’instant d’une lumière nouvelle a transcendé la mort. La vie n’a pas été totalement obscurcie mais a parsemé ma route de débris qui se sont mués en lointains souvenirs. Comme aujourd’hui, il me semble une fois de plus que j’ai une chance d’atteindre mon but » : le monologue de Mulder est issu d’un poème de Robert Browning, Paracelsus. L’un des meilleurs épisodes de la série, où Kristen Cloke (MilleniuM, Destination finale), épouse de Morgan et actrice incontournable du duo, réalise une véritable performance. Le scénario s’inspire d’affaires similaires autour de l’affaire Waco. Mais la véritable source d’inspiration de l’épisode est plutôt à chercher du côté du documentaire sur la guerre de Sécession, diffusé sur la chaîne américaine PBS. L’histoire d’amour entre Mulder et Melissa dans leurs vies antérieures est ainsi inspirée des lettres que s’échangèrent le major Sullivan Bailou, un officier de l’Union, et sa femme Sarah. Le département accessoire se procura un authentique registre d’état civil datant de la guerre de Sécession, reproduit par les accessoiristes à l’aide d’un expert en calligraphie. 

405 THE FIELD WHERE I DIED (Le pré où je suis mort)   dans SAISON 04 (1996/1997) 4051

4056 dans SAISON 04 (1996/1997)

4055

18437773w434hq801

4053

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire